Temps de lecture : 4 minutes

Pour optimiser leurs contenus et offrir une meilleure visibilité à leur site web, nombreux sont ceux qui concentrent leurs efforts essentiellement sur les mots-clés, la title,  la hiérarchisation (Titre 1, Titre 2, etc.) et délaissent la meta description. Certes, cette dernière n’influe pas sur le positionnement d’une plateforme sur les pages de résultats des moteurs de recherche, néanmoins elle peut participer activement à l’augmentation du trafic naturel.

La meta description : qu’est-ce que c’est ?

La meta description est une balise HTML qui vous permet d’offrir un aperçu du contenu de votre page sur les résultats des moteurs de recherche (SERP) tels que Google, Bing ou Yahoo. Elle est placée en dessous de la balise Title, de l’URL et contrairement au titre, elle comprend quelques lignes (entre 2 et 3).

Le code de la meta description est le suivant :

<meta name="description" content="Le contenu de la description est à mettre ici">

Il y a quelques années, les algorithmes du géant Google prenaient en compte les mots-clés intégrés dans cette balise pour améliorer ou non le positionnement d’un site. Toutefois, suite à de nombreux abus et dans l’optique d’optimiser la qualité des résultats fournis aux internautes, le moteur de recherche a dû cesser de prendre en considération la meta description dans l’élaboration de ses classements.

L’importance de la meta description

Si la meta description ne permet plus d’améliorer le positionnement d’une page sur les SERPs de Google et des autres moteurs de recherche, elle reste un élément à ne pas négliger dans votre stratégie de contenu.

En tant que description, cette balise comprend des informations concernant la page de votre site web et c’est le premier contenu que vous fournissez aux internautes. Pour encourager ces derniers à accéder à votre site web, elle doit donc offrir des informations à forte valeur ajoutée.

À noter que les internautes sont à la fois méfiants et impatients : ils sont donc plus ou moins réticents à cliquer sur un lien si sa description est incomplète ou ne fournit pas directement un excellent aperçu des informations qu’ils recherchent.

Dans le cas où vous commercialisez du matériel informatique et que vous disposez d’une page dédiée aux microprocesseurs, placée en tête des résultats des moteurs de recherche, sachez que votre positionnement ne contribuera pas systématiquement à l’amélioration de votre taux de clic. En effet, sans une meta description attrayante, vous risquez de rebuter les utilisateurs et les encourager à cliquer sur d’autres liens.

Les règles à respecter pour optimiser une meta description

Pour qu’une meta description soit percutante et contribue activement au bon développement de votre activité sur le web, vous devez respecter certaines règles relatives à la longueur, aux mots-clés et à la composition de son contenu.

La longueur de la meta description

Bien que Google et les autres moteurs de recherche n’imposent aucune limite à la longueur d’une meta description, sachez qu’ils ne peuvent afficher l’intégralité de ce type de contenu sur les SERPs, si celui-ci comprend un trop grand nombre de caractères.

Pour éviter une éventuelle coupe et offrir une meilleure visibilité aux informations contenues dans votre balise, je vous recommande de vous pencher en premier lieu sur sa taille. De manière générale, l’espace occupé par la meta description est deux fois supérieur à celui de la balise Title. Pour que les moteurs de recherche puissent l’afficher en intégralité, je vous conseille donc de limiter sa longueur à 160 caractères.

À noter que Google a augmenté la longueur des descriptions sur ses pages de résultats vers la fin 2017. Pendant quelques mois, la firme de Mountain View a offert aux marketeurs la possibilité de séduire plus efficacement leurs cibles grâce à des contenus plus riches, avant de revenir sur sa décision et de finalement réduire le nombre de caractères affichés à 160, en mai 2018.

De décembre 2017 à mai 2018, les sites web avaient l’opportunité de fournir des descriptions de 300 caractères, voire plus, aux utilisateurs.

Optimiser la balise meta description pour améliorer votre référencement

Les mots-clés à intégrer

Bien que les moteurs de recherche ne prennent plus la meta description en considération dans l’élaboration de leurs classements, je vous conseille de toujours intégrer les principaux mots et expressions-clés de votre page dans celle-ci. En effet, le contenu de cette balise doit être cohérent avec celui de votre titre, mais aussi avec les informations délivrées par votre page, pour augmenter les chances de clic.

N’oubliez cependant pas qu’une balise meta description doit-être rédigée pour vos visiteurs et non pour des moteurs de recherche !

Dans le cas d’une page dédiée à la vente de vélos elliptiques, il est donc indispensable de mettre en exergue ce type de matériel dès les premiers mots de votre meta description. Son absence peut entraîner la méfiance des internautes et réduire significativement le taux de clic.

La composition de la meta description

Outre les mots et les expressions-clés, vous devez étudier méticuleusement la composition de votre meta description afin qu’elle puisse susciter l’intérêt des utilisateurs et les inciter à accéder à votre site web.

En règle générale, cette balise doit comprendre une accroche marketing, commençant par des mots tels que « Retrouvez » ou « Découvrez ». Cette première partie a pour principal objectif d’encourager l’internaute à passer à l’action.

Après l’accroche, vous devez décrire de manière succincte le contenu de votre page. Cette description joue un rôle important, dans la mesure où elle va rassurer l’utilisateur.

Les erreurs à ne pas commettre dans la rédaction d’une meta description

Pour optimiser efficacement les pages de votre site, je vous recommande de rédiger des meta descriptions uniques. En dupliquant un contenu, vous pouvez affecter significativement l’attrait de votre site web et entraîner des répercussions plus ou moins importantes sur son référencement.

Outre la duplication, évitez les séquences de mots-clés. D’une part, cette méthode n’a aucun impact positif sur le classement de votre site et, d’autre part, elle peut rebuter les internautes et avoir des répercussions néfastes sur votre trafic. Pour finir, évitez d’utiliser des chiffres, des caractères spéciaux et des majuscules. Privilégiez les mots entiers afin de garantir une excellente lisibilité et d’attirer rapidement l’attention des utilisateurs.

Pour information, traduire les meta descriptions est une erreur à ne pas commettre pour ne pas altérer l’attrait de votre plateforme sur les pages de résultats. Si votre site possède des pages bilingues, il est fortement conseillé de rédiger des descriptions personnalisées pour chaque langue.