Temps de lecture : 6 minutes

La recherche vocale souffle un vent nouveau sur les techniques de référencement. Désormais pour optimiser un site, il faudra prendre en compte les règles de base du SEO vocal : en effet, d’après Google, 20% des requêtes effectuées sur mobile sont des recherches vocales. Face à cet engouement, le moteur est en mesure d’affirmer que la technologie vocale est précise à 95%. Il est donc temps d’intégrer ces nouvelles stratégies de référencement afin d’optimiser la visibilité de votre site !

Ce qu’il faut savoir sur le SEO vocal

Le Search Engine Optimization ou SEO rassemble les techniques utilisées pour améliorer le positionnement d’une page web sur les moteurs de recherche, à augmenter le trafic naturel. Forcément, une bonne visibilité implique une augmentation des ventes et in fine, une croissance en termes de chiffre d’affaires. Si jusqu’à maintenant, le but était de positionner le site dans la première page des résultats de recherches, désormais, avec la recherche vocale, il faudra viser et tenir la « position 0 ».

En termes techniques, c’est l’emplacement qui se trouve entre les annonces Adwords et la 1re position naturelle. C’est là que la réponse à la question posée « vocalement » par l’internaute doit figurer. À noter que la position zéro se présente généralement sous la forme d’un court paragraphe de 50 mots, de liste ou de tableau. Dans tous les cas, cet extrait de contenu doit inclure plusieurs mots-clés.

Adopter les techniques SEO adaptées à la recherche vocale

Il est clair que les recherches vocales seront formulées sous forme de question. Donc, pour optimiser les contenus SEO, il faudra répertorier les questions les plus posées par les internautes. Le principe de question/réponse est donc privilégié et il faudra adapter les contenus selon les contraintes du SEO vocal :

  • Une longue traîne
  • Des réponses à des requêtes précises
  • Des contenus riches
  • Le recours au marquage sémantique
  • Des contenus pertinents

Pour optimiser la visibilité de votre site, n’hésitez pas à y intégrer des titres de paragraphe sous forme de questions. Je vous conseillerai même de vous inspirer des foires aux questions. En d’autres termes, les questions posées doivent être précises et il en sera de même pour les réponses.

Les réponses doivent être aussi riches que précises. Il faut comprendre que le SEO vocal est quelque peu différent du SEO classique, car, pour le coup, vous n’aurez plus à décliner le mot-clé principal sous différentes orthographes. Il va sans dire qu’avec le SEO, les fautes sont susceptibles de décrédibiliser un site.

Recherche vocale, nouvelle opportunité pour le SEO

Se référer au principe de la FAQ

Comme nous le savons, la recherche vocale est basée sur le principe des questions/réponses. Dans ce sens, il faut faire l’inventaire des expressions les plus utilisées et les questions les plus posées dans votre domaine d’activité. Pour ce faire, optez pour les outils tels que AnswerThepublic, 1.FR ou encore People Also Ask.

Pour optimiser votre site, n’hésitez pas à créer des pages en fonctions des questions que vous aurez répertoriées, de manière à ce que les recherches vocales soient redirigées systématiquement vers votre site. Le maillage de liens sera aussi nécessaire pour améliorer le positionnement de votre site sur les moteurs de recherche.

Pour une visibilité optimale, votre site doit être consultable sur différents supports mobiles, et donc bénéficier d’une ergonomie de type responsive design. En effet, la majorité des recherches vocales est effectuée depuis les smartphones.

Zoom sur les questions que se posent les internautes

Le SEO vocal est surtout basé sur les questions que se posent les internautes. Pour un sujet donné, il se peut qu’il y ait une dizaine voire plus de questions qui s’y rapportent. Et bien évidemment, ces questions seront intégrées à la méta description ou dans le contenu affiché à la position 0

L’importance des questions posées par les internautes n’est plus à prouver. Dans toute stratégie SEO, il est important de se focaliser sur les questions courantes et de les décliner sous différentes versions. Et pour qu’une page puisse bénéficier d’un bon positionnement, intégrez les adresses des contenus ciblés ainsi que les questions proches dans un même article. Naturellement, le contenu doit être cohérent.

SEO vocal : l’importance des mots-clés

À l’instar du référencement naturel classique, le SEO vocal requiert l’utilisation de mots-clés. Et pour que les recherches soient précises, il est recommandé d’utiliser plusieurs mots-clés (5 ou plus). En effet, il faut avoir en tête que l’internaute formule très souvent ses questions de manière parlée, de ce fait, les mots-clés de type conversationnels sont à privilégier. Exit les requêtes textuelles courtes, le SEO vocal requiert de la longue traîne ou des expressions complètes et précises.

Autrement, le moteur de recherche ne pourra pas comprendre votre requête. À titre d’exemple, si votre requête textuelle est « adresse paris bastille », pour la recherche vocale, il faudra bien détailler votre question. Pour que le moteur de recherche puisse sélectionner les contenus adaptés, vous devrez formuler une requête complète comme : « Où se trouve la Bastille ? » par exemple. Encore une fois, évitez les questions trop compliquées, privilégiez toujours les requêtes simples et précises.

Vous devrez aussi localiser au maximum votre page et vos requêtes, en indiquant précisément l’emplacement et l’adresse de votre magasin / entreprise. L’email et le numéro de téléphone devront aussi être clairement affichés : en effet, un très grand nombre de requêtes vocales porte sur ces questions. En y répondant et en recoupant les informations avec votre fiche Google My Business, vous optimisez vos chances de placer votre point de vente sur la route des internautes !

Recherche vocale, nouvelle opportunité pour le SEO

Miser sur des contenus riches

Qu’il s’agisse du SEO textuel ou du SEO vocal, la richesse des contenus est essentielle. Rien ne doit être laissé au hasard, de la page de présentation au catalogue des produits, en passant par la page de la Foire aux questions.

Quels sont les impacts du SEO vocal sur la structure des contenus ?

La recherche vocale est en passe de révolutionner l’univers du web. En effet, cette technologie est disponible les smartphones, sur les assistants Siri sur iPhone ou encore sur Google Now. Les utilisateurs peuvent également faire une recherche vocale via des appareils digitaux en tous genres : ils interagissent carrément avec leurs assistants numériques. Il leur suffit de leur poser des questions sur un sujet donné pour obtenir des réponses détaillées.

Si la recherche vocale facilite le quotidien des internautes, ce n’est pas le cas pour les référenceurs. Les agences SEO doivent ainsi s’adapter à cette nouvelle technologie au succès grandissant. Comme le prouvent les statistiques, 20 à 50% des recherches effectuées d’ici en 2020 se feront vocalement. D’ores et déjà, les référenceurs devront apporter des modifications à la structure des contenus, le but étant de proposer des réponses précises et de s’afficher en position zéro.

En pratique, pour optimiser la page, il convient de limiter le contenu à 500 ou 1000 mots. La réponse à la question posée par l’internaute doit se trouver dans le début de l’article, soit dans un bloc de texte de 30 mots. Bien évidemment, les contenus des balises Title et H1 devront être écrits sous forme de question. Et comme pour le référencement classique, il faudra respecter une structure HTML correcte, intégrer un maximum de listes à puces et privilégier les balises « speakable ».

Pour optimiser le SEO vocal, privilégiez le langage naturel ainsi que les requêtes conversationnelles. Évitez donc les questions complexes et incompréhensibles, ou trop littéraires. N’oubliez pas que les contenus de la position zéro seront lus par les robots de Google donc, l’astuce sera d’adopter un « langage robotique ». Dans tous les cas, les contenus soignés seront mis en avant.

Quelles sont les pratiques efficaces pour optimiser la recherche vocale ?

Les pratiques SEO classiques restent d’actualité : pour que votre site puisse figurer en bonne position sur les moteurs de recherche, il convient de prendre en compte la vitesse d’affichage de la page, la compatibilité mobile, la hiérarchie ainsi que l’autorité du site. Il faut aussi s’assurer que les images soient bien accompagnées des balises alt. En outre, n’oubliez pas de sécuriser le site en y installant un certificat SSL.

Pourquoi la recherche vocale est-elle si indispensable ?

La technologie de reconnaissance vocale a très vite conquis un grand nombre d’utilisateurs et pour cause, elle facilite le quotidien. Même en étant au volant, vous pouvez lancer une recherche sur internet et obtenir une réponse concrète à vos questions. De même, vous pouvez écrire et envoyer des messages, sans devoir taper sur le clavier de votre smartphone. Évidemment, le gain de temps est considérable.

« OK Google », une fonction qui permet d’avoir les mains libres

Si au début, la fonctionnalité vocale permettait uniquement d’envoyer des SMS, désormais, elle est utilisée pour lancer une recherche en ligne. Il suffit de verbaliser le mot « Ok Google » ou appuyer sur l’icône en forme de micro pour activer la recherche vocale. Et pour aller plus loin, l’assistant Google recherche même votre musique préférée et sélectionne les morceaux qui sont susceptibles de vous plaire !

Si vous disposez d’un smartphone Android, vous pouvez activer la fonction recherche vocale assez facilement :

  • Rendez-vous dans Paramètres et dans Google
  • Cliquer sur Recherche, Assistant et commandes vocales
  • Sélectionnez l’onglet « Voix »
  • Cliquez ensuite sur la section OK Google puis choisissez Voice Match
  • Après avoir activé l’Accès avec Voice Match, vous devrez répéter « Ok Google » à 4 reprises.

Si vous souhaitez lancer une recherche vocale sur iOS, assurez-vous que l’application y est installée. Si ce n’est pas le cas, activez l’application Google puis rendez-vous sur l’onglet « Recherche vocale » et lancez la détection « Ok Google ».

Recherche vocale, nouvelle opportunité pour le SEO

Une très large variété de requêtes

Pour optimiser le SEO vocal, je vous conseille de vous référer aux requêtes simples, qui seront les plus utilisées par les internautes. Sachez que la liste est assez longue, donc il faudra se focaliser sur l’essentiel.

Par exemple, pour effectuer des recherches générales, les questions les plus posées sont :

  • « Qui a fondé… ? »,
  • « Qui figure dans le casting de… ? »,
  • « Quel est le vrai nom de… ? »,
  • « Qui a inventé… ? »,
  • « Qui a écrit… ? ».

Lorsqu’il s’agit de requêtes sur le temps qu’il fait, les questions les plus courantes sont :

  • « À quelle heure se lève le soleil ? »
  • « Va-t-il pleuvoir à… ? »
  • « Quel temps fait il à… ? »

Lorsqu’il s’agit de requêtes sur un magasin, les premières requêtes sont souvent :

  • « Où se trouve… ? »
  • « À quelle heure ouvre… ? »
  • « Quel est le chinois le plus proche de chez moi … ? »
  • « Quel prix coûte… ? »
  • « Quel est le meilleure restaurant de Montélimar ? »
  • etc.

Dans tous les cas, les contenus proposés en réponse à ces questions devront être clairs et précis.

Josselin Leydier