Temps de lecture : 7 minutes

Différents leviers digitaux sont utilisés par les professionnels qui désirent se faire connaître davantage. Je vous accompagne dans l’utilisation de Google My Business, un outil indispensable dans une stratégie de référencement local.

Le référencement local

Rappel sur la recherche organique

Différents facteurs sont à l’origine du succès ou de l’échec des commerces qui nous entourent. Le bouche-à-oreille et l’emplacement comptent parmi les paramètres déterminants, mais d’autres éléments entrent en considération tels que la concurrence, et bien entendu, la qualité de l’offre présentée en magasin. Un média a radicalement changé les choses en deux décennies, internet, dont les commerçants tirent profit pour faire venir la clientèle dans leur établissement.

Si d’un côté, on peut avoir recours aux bannières publicitaires pilotées par des régies ainsi qu’aux campagnes de liens sponsorisés, les résultats de recherche organiques comptent aussi énormément. De quoi s’agit-il ? Tout simplement des mots-clés renseignés par les internautes quand ils font une recherche sur Google. Les résultats les plus pertinents sont mis en avant, et la grande majorité des utilisateurs clique uniquement sur les premiers d’entre eux, qui sont censés correspondre le plus à leurs recherches.

Lorsqu’il s’agit de recherches locales (on verra par la suite les nuances entre différentes requêtes de cette nature), on trouve des résultats conventionnels qui dirigent vers la page d’un site internet (encadrés en bleu ci-dessous), mais aussi des noms et coordonnées de plusieurs entreprises pertinentes (encadrés en rouge ci-dessous). Ces liens en rouge sont obtenus grâce à l’inscription de l’entrepreneur sur Google My Business, et surtout, à l’optimisation de sa fiche.

Recherche organique locale gratuite avc Google My Business

Le formidable potentiel offert par Google

Je vous ai présenté la typologie des résultats proposés à un internaute quand il fait une recherche locale, mais vous pouvez douter de l’intérêt d’investir dans cette recherche géolocalisée et dans l’outil Google My Business, ne connaissant pas forcément son potentiel sur ces types de recherches.

Plusieurs études devraient vous convaincre : tout d’abord, 54% du trafic internet mondial est représenté par des appareils mobiles, un pourcentage qui devrait même culminer à 61% d’ici 2021. De la recherche d’une station-service à proximité à celle d’un coiffeur en passant par celle d’un vendeur de mobilier, d’innombrables exemples de requêtes mobiles sont géolocalisées, issues de consommateurs potentiels qui se trouvent dans la rue ou dans un moyen de transport tout près et souhaitent trouver un magasin ou un établissement susceptible de leur rendre un service.

SEMRush rapporte que près de la moitié des recherches Google sont localisées (46% précisément). Par ailleurs, 88% des consommateurs ayant effectué une recherche locale en 2018 ont visité une boutique à moins de 8 km et la plupart s’y rendent dans les 24h. Un faisceau d’éléments qui tendent à prouver que Google peut significativement aider les entreprises qui travaillent leur référencement local.

Les mots-clés qui aboutissent aux résultats géolocalisés

Après avoir pris un peu de hauteur, j’aimerais que vous vous intéressiez aux comportements des utilisateurs sur Google. C’est-à-dire que vous appréhendiez les expressions qu’ils utilisent, ces mots-clés ou suites de mots-clés auxquels vos prospects ont recours pour rechercher des produits ou services liés à votre activité. Avant d’obtenir des résultats, les internautes peuvent lancer soit des requêtes classiques, soit des recherches d’expressions géolocalisées.

  • Requêtes conventionnelles : “collier en or femme”, “bijoux pas cher”, etc.
  • Requêtes explicitement locales : bijoutier paris, bijoutier Paris 6e , etc.

La finalité est souvent la même. Google analyse de mieux en mieux les requêtes conventionnelles et délivre des résultats en rapport avec la géolocalisation de l’utilisateur, notamment en mettant en évidence des fiches Google My Business à proximité de lui.

L’outil Google My Business

Qu’est-ce que Google My Business ?

J’ai déjà cité à plusieurs reprises le nom de cet outil, mais vous ne savez peut-être pas de quoi il s’agit précisément. Nous avons parlé de l’effet produit par Google My Business dans les résultats de recherche, cet encadré contenant le nom de la société pertinente à proximité, ses principales coordonnées ainsi que d’éventuelles étoiles que j’évoquerai par la suite.

Google My Business peut être défini comme un outil gratuit qui donne la possibilité aux professionnels de développer et gérer leur visibilité sur le moteur de recherche phare. Référencement local oblige, il s’adresse aux établissements physiques qui reçoivent des visiteurs, et plus largement aux entreprises et indépendants qui ont déterminé une zone de chalandise. Ils peuvent y faire apparaître diverses informations dont les internautes ont besoin, à l’image de leur numéro de téléphone, des horaires d’ouverture/fermeture ainsi que des photos de leur commerce.

L’entreprise apparaît alors systématiquement sur Google Maps et les internautes n’ont qu’à cliquer sur le point d’intérêt pour savoir de quelle façon ils peuvent la rejoindre. En ce qui concerne les chaînes, chaque magasin a tout intérêt à se créer une fiche. Si des similitudes existent entre les différents magasins d’une même enseigne, d’autres éléments différencient en effet ces points de vente, ne seraient-ce que par la localisation.

Les informations dévoilées aux internautes

Lors d’une recherche, les informations Google My Business affichées aux internautes sont résumées, mais l’utilisateur peut cliquer sur le lien qui l’intéresse pour afficher les détails concernant l’entreprise.

Après avoir cliqué sur un des résultats Google My Business, l’internaute accède à une fiche bien plus complète sur laquelle il peut notamment voir les horaires, les heures d’affluence, ainsi que des produits du magasin mis en avant.

Google My Business

Créer et gérer Google My Business

Comment créer sa fiche GMB ?

Pour maximiser sa visibilité locale, il faut créer ou revendiquer la fiche de son établissement/entreprise. On emploie les deux termes, car certains commerçants n’ont même pas à demander la publication d’une fiche : Google l’a déjà créée automatiquement après avoir repéré une nouvelle activité ou un point de vente. Il est donc recommandé de contrôler en amont si une fiche Google My Business existe déjà pour votre adresse sur Google Maps.

La condition sine qua non pour créer sa fiche est de posséder un compte Google, ou d’en créer un (c’est gratuit). Ensuite, après vous être connecté, le moteur vous guidera pas à pas. Il faudra entre autres renseigner l’adresse de l’établissement ou de la chaîne, choisir une catégorie d’activité, etc. Si une fiche est déjà répertoriée dans l’index du moteur, vous avez la charge de la revendiquer en vous connectant à votre compte Google, et si c’est déjà le cas, vous pouvez en récupérer la propriété.

Gérer sa fiche Google My Business

Les informations essentielles

Pour faire venir davantage de monde dans votre magasin grâce au référencement local, il convient d’optimiser sa fiche GMB. Parmi les actions primordiales, prêtez attention à la description de votre activité. C’est une bonne occasion d’inclure les mots-clés les plus pertinents, susceptibles d’être utilisés par les internautes dans Google quand ils vous cherchent.

Concernant les horaires, renseignez également ceux des jours de fêtes et fériés ! Ils suscitent particulièrement l’attention des consommateurs qui peuvent rapidement s’orienter vers votre concurrent si vous n’avez pas pris la peine de les renseigner correctement à ce sujet.

Je vous invite de manière générale à gérer votre compte Google My Business de façon consciencieuse, et ce pour deux raisons. D’une part, il vous faut être réactif et tenir compte des avis déposés par les internautes, je développerai ce point dans le prochain paragraphe. D’autre part, ces mêmes utilisateurs de Google ont la possibilité de suggérer des modifications, qui peuvent être mises en application sans même que le propriétaire en soit alerté. Un écueil qui ne doit pas vous freiner, car les bénéfices de l’outil surpassent largement ces inconvénients.

Des médias valorisants

Comment humaniser votre business, montrer à ce potentiel client qu’il vivra une expérience d’achat réussie ? Tout simplement en publiant des photos de votre établissement ! Il ne s’agit pas d’une fonctionnalité uniquement intéressante pour les restaurants ou les solutions d’hébergement, pour qui la qualité de l’accueil est fondamentale. Certes, ces établissements ont tout intérêt à valoriser leurs locaux avec des clichés qui rassurent, mais ce ne sont pas les seuls.

Les artisans, les professions libérales ou encore les gérants de points de vente doivent se mettre à la place de leurs cibles, qui se projettent forcément quand elles sont à l’origine d’une recherche locale. Pour tenter de séduire vos prospects et leur donner un aperçu de l’offre qu’ils pourraient découvrir en magasin, vous pouvez aussi ajouter un catalogue de produits. Il est proposé de définir un prix et là aussi de faire apparaître une image. Encore mieux : Google donne l’opportunité aux professionnels d’intégrer une courte vidéo. Sachant que les internautes passent 88% de temps en plus sur un site qui propose un média de cette nature, vous auriez tort de ne pas exploiter cette possibilité.

Les avis Google My Business

Des échanges constructifs

Les plus belles images et un champ lexical pertinent ne suffiront sans doute pas à accroître votre notoriété par eux-mêmes : il va falloir qu’ils soient renforcés par une e-reputation avantageuse. Pour ce faire, il faut nécessairement que vos clients venus en magasin déposent des avis élogieux. Rien ne remplace la qualité du service client que vous assurez, mais il demeure tout aussi important de montrer aux internautes que vous tenez compte des critiques constructives et que vous faites en sorte d’y répondre.

Répondre de manière concrète sur le terrain, mais aussi en entretenant le contact et en faisant preuve de pédagogie. Un personne se plaint d’un manque de rangement dans un rayon ? Indiquez-lui que vous allez tout mettre en oeuvre pour que cela ne se reproduise plus. Un autre internaute a besoin d’information quant aux possibilités de stationnement ou la disponibilité d’un produit ? Vous avez aussi intérêt à répondre avec réactivité à ce type d’interrogation ! Au plus vous aurez d’avis positifs, au plus vous aurez de chances d’obtenir des étoiles qui peuvent elles aussi crédibiliser votre entreprise dans les résultats de recherche.

Rigueur et citations

La gestion de l’interaction doit être prise très au sérieux, c’est à mon sens l’un des plus grands avantages dont vous pouvez bénéficier avec GMB. Imaginez qu’un prospect hésite entre se rendre dans votre magasin ou accorder sa confiance à un autre distributeur, qui propose des offres équivalentes aux vôtres. Des opinions négatives sur votre concurrent pourraient le pousser à préférer votre établissement, en particulier si vous, vous réagissez de manière pertinente aux avis négatifs et aux incompréhensions que d’autres internautes peuvent rédiger à votre sujet.

Sans oublier l’importance des citations, une singularité propre au référencement local. Ne les confondez pas avec les liens que Google prend en compte pour déterminer la popularité d’un site internet : ici, ce sont des mentions relatives à votre activité qui permettent au moteur d’accorder une légitimité à votre business. On entend par “mentions” le nom de l’entreprise, le numéro de téléphone ou encore son adresse. Kompass et les PagesJaunes sont quelques-unes des plateformes indiquées, sur lesquelles votre société devra être référencée.

Google My Business : Améliorez votre visibilité locale GRATUITEMENT

Optimiser Google My Business

Analyser les résultats

A l’image de Google Search Console (anciennement appelé Google Webmaster Tools) ou de Google Analytics, Google My Business informe les commerçants sur le comportement des utilisateurs vis-à-vis de votre fiche. On peut notamment connaître le nombre d’utilisateurs qui ont trouvé l’établissement sur Google, et la façon dont ils l’ont trouvé. L’outil renseigne aussi sur les actions effectuées par le prospect après avoir consulté votre fiche. Est-il parti immédiatement ? A-t-il regardé vos produits ? A-t-il consulté vos horaires ?

Créer du contenu frais

Google valorise les entreprises actives. A la manière des fils d’actu des réseaux sociaux, avec la fonctionnalité Google Post vous vous donnez les moyens de gagner en visibilité et de mettre en lumière un événement qui mérite d’être diffusé. De la vente d’un produit en promotion à l’organisation d’un événement, en passant par le lancement d’un nouveau service, de nombreuses solutions s’offrent à vous pour faire vivre votre fiche Google My Business.

Un mini-site gratuit

Et pour les professionnels qui n’ont pas leur propre site internet ? Google s’occupe de tout… ou presque ! Le moteur les convie à créer un mini-site gratuit depuis Google My Business. Sans investir dans un véritable site internet, il est possible de recourir à cet outil pour communiquer sur des produits ou des services. Il est aussi possible de personnaliser cette plateforme, qui a l’avantage d’être également compatible avec la plupart des appareils mobiles.