Selon des statistiques récentes, en France, plus de 90 % du trafic total des sites internet provient de Google et des produits dérivés comme Google Image et Google Maps. Et la firme de Mountain View ne cesse d’innover pour garder le monopole. Une de ses innovations récentes s’appelle Discover. Qu’est-ce que c’est ? Comment l’utiliser à votre avantage si vous éditez des sites internet ? Je vous propose ici un guide complet qui répond à toutes les questions que vous vous posez sur Google Discover.

Google Discover, qu’est-ce que c’est ?

Disponible sur Android et iOS, Discover est une fonctionnalité de l’application Google. Il montre des contenus personnalisés à chaque utilisateur. Les suggestions peuvent également être affichées sur l’écran d’accueil d’Android. Pour cela, des algorithmes d’une intelligence artificielle “espionnent” l’internaute pour mieux comprendre ses centres d’intérêt et les interactions qu’il a avec différents types de contenus. Les propositions faites à l’utilisateur sont ainsi plus pertinentes.

Les données collectées sur un utilisateur de Google Discover le sont principalement par le biais des recherches dans le moteur de recherche de Google. Mais des data sont également collectées via d’autres produits de la firme de Mountain View comme Google Maps et Google Play. La localisation géographique, la langue, ainsi que les publicités sur lesquelles l’utilisateur clique sont aussi des données collectées et analysées.

Le saviez-vous ?

Discover est une amélioration de Google Feed (ou Flux d’Actualités de Google). Ce dernier avait été lancé en 2016.

Qu'est-ce que Google Discover ?

Qu’est-ce que Google Discover ?

En quoi Google Discover est-il important pour un éditeur de site ?

En 2018, quelques mois après son lancement en septembre, Google Discover enregistrait déjà plus de 800 millions d’utilisateurs actifs par mois. De plus, en raison de la personnalisation des contenus proposés, vous avez accès à un public directement trié et qualifié par Google. Avec cette fonctionnalité intéressante, vous avez donc un canal efficace pour atteindre plus rapidement le public ciblé par le contenu de votre site, si ce dernier apparaît dans Google Discover. De plus, l’outil cible un public particulier : des personnes qui n’auraient pas consulté votre site de leur propre initiative par une recherche Google.

Pour les e-commerces et les sites d’entreprises, cela représente une opportunité intéressante pour faire plus de ventes. En effet, selon une étude, 76 % des consommateurs aiment faire des découvertes inattendues liées à ce qu’ils achètent. De plus, 85 % d’entre eux mèneront une des actions suivantes dans les 24 heures qui suivent leur découverte. Ils liront des avis, feront des comparaisons de prix, ou passeront à l’achat du produit. Ces statistiques prouvent que Google Discover est non seulement la source d’un trafic qualifié supplémentaire, mais il peut également améliorer votre taux de conversion.

Quelle est la différence entre Google Actualités et Google News ?

Avec Google News, c’est Googlebot qui choisit les contenus à afficher sur une requête faite par l’internaute. Dans Google Discover, des contenus intéressants sont directement affichés à l’utilisateur sur la base de ses activités sur internet et de ses centres d’intérêt.

Google Discover n’est pas une simple version améliorée de Google News. En plus des articles de blog et d’actualité qui y sont omniprésents (à 97 %), des contenus de sites e-commerce, de sites de divertissement et de sites de tourisme sont également affichés. On peut donc retrouver les éléments suivants :

  • Scores sportifs
  • Vidéo YouTube
  • Informations sur la météo locale
  • Les prochains arrêts de bus à proximité
  • Les séances des salles de cinéma locales
  • Recettes de cuisine
  • Adresses d’entreprises locales
  • Promotion d’e-commerces

La publicité de la régie publicitaire de Google Ads est également affichée.

Comment sait-on qu’on est dans Google Discover ?

Pour le savoir, il faut connecter votre site à Google Search Console. À gauche se trouve un menu nommé “Discover”. Vous y trouverez le nombre total de clics, les impressions, le CTR moyen ainsi que les contenus qui apparaissent déjà dans Google Discover.

Comment apparaître dans Google Discover ?

Tout contenu indexé est éligible à Discover. Pour cela, le B.A.-BA à respecter est d’avoir des pages indexables sur votre site web. Ce dernier doit donc être explorable par les robots du moteur de recherche et l’indexation doit être activée pour les pages que vous souhaitez promouvoir.

Vous n’aurez pas besoin de soumettre un Sitemap au moteur de recherche. Aucune balise spéciale n’est nécessaire pour votre éligibilité, et vous n’avez pas besoin de paramétrer des données structurées.

Comment apparaître dans Google Discover ?

Comment apparaître dans Google Discover ?

La base incontournable : respecter les guidelines de Google

Discover est un produit Google. Il est donc indispensable de respecter les règles générales applicables à tous les éditeurs de sites et producteurs de contenus web présents dans Google News. Le contenu proposé ne doit pas être un contenu sponsorisé. Mais, il doit également :

  • Être transparent
  • Éviter de faire l’apologie de la violence, de la haine, de la pornographie ou d’activités dangereuses
  • Respecter le droit d’auteur
  • Éviter d’être un mur de publicités massives
  • Respecter la vie privée de l’internaute

Définir quel est le profil des utilisateurs cibles

Cette étape importante vous permet de ne pas produire du contenu généraliste et sans objectif. Pour définir le profil type d’une personne de votre audience, vous aurez besoin en premier lieu de collecter de nombreuses données.

Les outils pour collecter les données sur votre audience

Les données démographiques sont très importantes. Pour cela, il est souvent pratique d’utiliser Google Analytics afin de connaître la moyenne d’âge et le genre de ceux qui visitent le plus votre site.

De plus, un outil comme YouGov vous fournira d’autres data essentielles. Il peut par exemple faire ressortir les sujets aimés par les fans d’un produit, d’une personnalité, bref, de n’importe quelle entité.

Un dernier outil que je recommande d’utiliser est Facebook Audience Insights. C’est un outil gratuit pour analyser l’audience de Facebook par plusieurs critères. Vous pouvez choisir comme échantillon d’étude toutes les personnes connectées à votre page ou tous les membres de Facebook. Ensuite, en indiquant par exemple une audience de Français âgés de 25-35 ans, tous sexes confondus, il vous sera possible de voir les catégories des pages suivies par cette audience, ce qu’ils font comme métier…

Créer un buyer persona et simuler son activité Discover

Regroupez toutes les informations collectées sur votre audience pour créer un buyer persona. Selon vos activités, il peut être nécessaire d’en créer plusieurs.

Vous pouvez maintenant simuler l’activité de vos visiteurs. Pour cela, allez dans vos paramètres Discover et suivez les thématiques qui intéressent votre audience. Vous verrez ainsi les thématiques des suggestions pour avoir des idées concrètes de sujets que vous aussi vous pourrez développer.

L’optimisation SEO est importante

Avoir une bonne stratégie SEO peut influencer votre visibilité sur Discover. Comment est-ce possible, alors que l’algorithme ne prend pas forcément en compte l’optimisation par rapport à un mot clé pour analyser les contenus ? Plus un contenu enregistre de trafic, plus il y a de chances qu’il paraisse intéressant aux yeux de Discover. Respectez donc les règles classiques du SEO :

  • Optimiser les textes par rapport à un mot clé précis
  • Écrire des titres concis et précis
  • Éviter le bourrage de mots clés
  • Publier du contenu régulièrement selon vos objectifs
  • Faire des textes qui ont une réelle valeur ajoutée pour le lecteur (pas de spinning, ou de contenus automatisés…)
  • Éviter les annonces publicitaires et les popup intrusifs (ils dégradent l’expérience utilisateur)
  • Privilégier la qualité à la quantité lors de vos campagnes d’acquisition de liens

Parmi les autres bonnes pratiques dont vous aurez besoin, on peut mentionner la création d’une page de mentions légales, la sécurisation du site contre les tentatives de piratage et la création d’une fiche Google My Business. Tout cela sert à envoyer des signaux positifs de crédibilité aux robots de Google selon les critères EAT (expertise, autorité, crédibilité).

Optimiser son SEO pour augmenter ses chances d'apparaître sur Google Discover

Optimiser son SEO pour augmenter ses chances d’apparaître sur Google Discover

Utiliser des images de grande qualité

En plus d’avoir du contenu textuel de grande qualité qui correspond à des centres d’intérêt précis, vous devez utiliser des images de grande taille. Elles sont plus susceptibles de générer des visites sur des suggestions Discover. En effet, une image en miniature à côté du titre d’un article attire moins de CTR qu’une image large.

Concrètement, vos images doivent avoir une largeur d’au moins 1200 pixels. Dans l’en-tête HTTP ou dans une balise Meta du code HTML de votre page, vous pouvez ajouter le paramètre max-image-preview:large. Ainsi, dans les résultats de recherche Google et dans Discover, votre page aura une image d’aperçu en grande taille.

Pour trouver de belles images qui ne sont pas trop onéreuses, il est possible d’utiliser des plateformes comme iStockPhoto, Shutterstock, Adobe Stock…

Surfer sur les sujets trendy

En dehors des sujets evergreen, il est aussi intéressant de donner du contenu frais à Discover en actualisant votre site avec des sujets qui font le buzz, les sujets trendy. Il y a principalement deux raisons à cela.

Les avantages des sujets d’actualité

La première est que l’algorithme de Google Discover donne la priorité aux contenus frais. Cela se remarque surtout dans des domaines comme le sport, l’e-commerce et le référencement naturel où les informations nouvelles et les mises à jour ne manquent pas. Par exemple, une de vos pages qui publie les résultats du Grand Chelem a plus de chances d’apparaître dans les suggestions faites à un passionné de tennis. Mais au fur et à mesure que le tournoi suit son cours, les résultats actualisés d’un autre site peuvent venir vous remplacer dans les propositions Discover, parce que le contenu est plus récent.

La deuxième raison pour laquelle vous devez privilégier les sujets qui font l’actualité ou le buzz, c’est qu’ils sont plus susceptibles d’intéresser l’internaute. Tout le monde veut en savoir plus sur le dernier buzz, n’est-ce pas ? Tirez-en profit pour augmenter votre CTR.

Comment trouver les sujets trendy ?

Pour trouver les sujets trendy qui seront intéressants à la fois pour les algorithmes de Google et pour les internautes, vous pouvez utiliser les data de multiples outils. Parmi eux, le premier que je vous recommande est Google Trends. Cet outil pratique permet de connaître l’évolution de la fréquence d’une recherche dans le temps. Les tendances affichées sont actualisées (avec une différence de 2 ou 3 jours) et assez fiables. Il est possible de voir les données de Googles Trends dans différentes langues et dans différents pays. C’est utile si vous visez un public non francophone ou qui se situe dans un autre pays que la France.

Même si vous ne pouvez pas connaître le volume de recherche exact, vous pouvez également vous servir de Google Trends pour dénicher les sujets qui attirent l’attention de manière saisonnière. Tout ce qui concerne les vacances et le tourisme a par exemple la cote un peu avant l’été et durant toute la saison ensoleillée. C’est pratique si vous voulez établir une stratégie éditoriale et ne pas attendre le dernier moment pour publier des contenus de qualité qui correspondent aux centres d’intérêt de votre buyer persona.

En dehors de Google Trends, vous pouvez récolter des données intéressantes avec des outils SEO comme : SEMRush, Moz, AnswerThePublic et Keyword Tool. Vous pouvez également voir les contenus qui sont les plus partagés dans votre secteur d’activité, sur les réseaux sociaux (Twitter, Facebook, LinkedIn…). Un tour sur les sites d’actualité spécialisés est une autre bonne idée pour mieux connaître les sujets intéressants du moment dans votre thématique.

Être mobile friendly au minimum

Google Discover n’est disponible que sur smartphone et tablette. Par conséquent, il est indispensable pour votre site d’avoir un design mobile friendly. Ainsi, il pourra bien s’afficher sur les terminaux des internautes et leur offrir une bonne expérience utilisateur. À défaut d’avoir un design mobile first, votre site web doit être responsive.

Un site rapide à charger est indispensable

En plus de l’interface qui doit s’adapter aux écrans mobiles, l’optimisation de la vitesse de chargement est également importante. Parmi les astuces qui vous aideront à obtenir un bon score sur ce plan, je recommande souvent à mes clients de :

  • Choisir un hébergement web de grande qualité sur des serveurs performants
  • Optimiser le poids des images larges en utilisant des outils comme Riot, Imagify et TinyPNG
  • La réduction des requêtes JavaScript au chargement des pages
  • Utiliser des extensions de mise en cache comme WP Rocket et W3 Total Cache sur un site WordPress

Sur avis d’un spécialiste, d’autres astuces peuvent également être utilisées pour que vos pages aient de bonnes performances comme la minification du code (CSS, HTML, Javascript), la concaténation des fichiers (recommandée si un site n’utilise pas le protocole HTTP/2) et la compression GZIP.

Le format AMP pour les sites d’actualité

Créé en 2016 par Google, le format AMP a pour objectif d’accélérer les pages web sur les supports mobiles. Pour cela, de nombreux éléments qui ralentissent le chargement d’une page sont supprimés ou remplacés par des équivalents propres à AMP. Par conséquent, les pages AMP peuvent s’afficher jusqu’à 4 fois plus vite que des pages classiques. La navigation est également plus fluide.

Cependant, ce format particulier a ses limites. Il fonctionne en général très bien sur les sites où le design est minimaliste et les besoins peu avancés. Il est donc assez difficile de le mettre en place sur un site e-commerce où des extensions de chat, l’installation de méthodes de paiement et des fonctionnalités de connexion sont nécessaires. Pour cette raison, il est plus recommandé pour les sites d’actualité.

Au lieu de l’utiliser sur tout votre site e-commerce, une solution est d’en faire usage partiellement.

Utilisez les Web Stories (anciennement AMP Stories)

AMP Stories est une extension du framework AMP qui peut vous aider à apparaître fréquemment dans les suggestions Discover. Comme les Stories sur Facebook, c’est un flux visuel animé qui suscite l’engagement de l’internaute qui le visionne. Vous pouvez utiliser une AMP Story pour informer votre public cible et faire la promotion de vos offres dans un format qui convient parfaitement aux appareils mobiles. Le contenu d’une AMP Story peut regrouper des images, des vidéos, du texte, un call to action ou rediriger l’internaute vers votre site principal.

En plus de captiver l’attention de votre audience, les Web Stories vous aident à attirer du trafic qualifié. En effet, dans certains pays comme les États-Unis, Discover peut afficher les stories dans un carrousel en haut dans l’interface de l’application. Elles peuvent également apparaître dans les propositions faites à l’utilisateur dans le flux Discover.

En plus d’augmenter vos chances de visibilité sur Discover, les Web Stories sont bénéfiques à votre site pour le SEO classique. En effet, parfois, on les retrouve en haut de la SERP en position 0 ou dans Google Images.

Sur WordPress, Google propose un plug-in officiel pour créer des Web Stories bluffantes et créatives.

Google Discover est international, ne ratez pas cette occasion !

Discover est disponible dans de nombreux pays. Vous pouvez donc saisir cette opportunité pour toucher un public bien plus large que votre audience francophone ou française. Si vous avez un magazine en ligne ou un e-commerce avec des visées internationales, traduisez votre contenu pour le rendre disponible en de multiples langues. Par exemple, pourquoi ne pas viser le public hispanique ou italien qui utilise Discover, si cela reste pertinent pour votre business en ligne ?

Cependant, veillez à ne pas tomber dans un piège : fuyez la solution facile de la traduction automatique. Oubliez donc Google Translate ou DeepL. Une traduction humaine sérieuse est nécessaire pour offrir un contenu qualitatif aux robots et aux internautes.

N’oubliez pas d’inclure les vidéos dans votre stratégie

Les vidéos attirent beaucoup les internautes. En SEO classique, elles génèrent plus d’interactions sur un contenu et créent plus d’engagements. En effet, 43 % des utilisateurs qui ont regardé une vidéo se rendent après sur le site source. Pour une boutique en ligne, le taux de conversion enregistré avec l’aide des vidéos avoisine 300 %.

Ce n’est donc pas étonnant que, parmi les nombreux contenus proposés sur Google Discover, les vidéos soient mises en avant. Ici, la méthode que je vous suggère d’appliquer est de créer des vidéos sur YouTube qui tournent autour de vos activités et des centres d’intérêt qui y sont reliés et qui intéressent vos clients. Bien faites et optimisées, elles doivent rediriger celui qui les visionne vers votre site et améliorer votre trafic.

Les signaux sociaux, importants pour votre visibilité sur Discover

L’activité de votre audience sur d’autres plateformes web et applications fait partie des nombreux paramètres pris en compte par Google Discover. C’est le constat fait par de nombreux spécialistes en référencement. L’algorithme met plus en lumière les contenus qui reçoivent un maximum d’interactions sur les autres plateformes utilisées par votre audience. N’hésitez donc pas à simuler au maximum (tout en évitant les techniques de spamming) des interactions avec les réseaux sociaux, et applications mobiles plébiscités par votre public cible. Une vidéo qui reçoit beaucoup de likes, de partages et de commentaires a par exemple plus de chances d’apparaître dans Discover.

De plus, pour utiliser les signaux sociaux à votre avantage, n’hésitez pas à partager les articles de votre blog et d’autres contenus sur les réseaux sociaux adaptés.

Bien utiliser Discovery Ads

On peut lancer une campagne publicitaire sur Discover pour avoir plus de visibilité payante et à court terme. Si vous en avez le budget, n’hésitez pas. Les annonces de ce format publicitaires apparaissent sur Discover, mais également sur la page d’accueil de YouTube et dans les onglets Promotions et Social de Gmail.

En plus de la visibilité que vous pouvez vous offrir, les résultats et data collectés lors d’une campagne peuvent vous aider sur d’autres plans. Vous pourrez par exemple utiliser une campagne Discover pour :

  • Tester une nouvelle audience
  • Confirmer la pertinence d’une audience créée au préalable
  • Mieux peaufiner votre politique de (re)targeting

En somme, que faut-il retenir sur la visibilité dans Google Discover ?

Le trafic provenant de Discover est un très bon complément au trafic généré par la recherche organique dans Google. Pour en bénéficier, il faut bien cibler votre audience et définir le ou les buyer personas qui vous intéressent. Publiez ensuite du contenu engageant, et actualisé. Ce dernier peut être du contenu evergreen ou surfer sur l’actualité. Enrichissez ce contenu avec de belles images de grande qualité. N’hésitez pas à miser sur l’international si cela est pertinent pour votre business, et optimisez votre site pour être responsive et très rapide à charger sur mobile.

Vous pouvez me contacter afin que nous puissions voir ensemble les différentes actions nécessaires pour optimiser la visibilité de votre site web. Vous pourrez ainsi bénéficier des avantages d’un trafic qualifié grâce à Google Discover.