Ayant pour objectif de fournir des résultats de recherche toujours pertinents aux utilisateurs, Google a officiellement annoncé le déploiement d’un nouvel algorithme de classement à partir de mai 2021. Cette mise à jour baptisée Google Page Experience modifie considérablement les critères de référencement des sites sur le premier moteur de recherche au monde. Mais que sait-on exactement au sujet de ce nouvel algorithme ? Quel en sera l’impact sur votre SEO ? Et comment réussir votre référencement naturel avec la nouvelle Google Page Expérience ? Je vous en dit plus.

Google Page Experience : de quoi est-il question ?

La Google Page Experience est l’algorithme qui permet au robot de Google de mesurer la convivialité d’une page afin de la classer dans les SERPs (search engine result pages). Il a pour but de comprendre ce que les internautes recherchent sur une page web, la manière dont ils apprécient leur interaction avec les sites. Pour cela, il englobe toutes les facettes de l’UX (expérience utilisateur) efficaces pour le référencement naturel.

Pour permettre au robot de Google de bien évaluer la convivialité des pages, le nouvel algorithme de la firme de Mountain View prend en compte plusieurs critères. Il s’agit de certains indicateurs et signaux bien définis, qui permettent de calculer les différentes facettes de l’UX sur les pages web.

Les signaux web essentiels pour votre UX

Cette catégorie renferme les indicateurs de performance les plus importants que la Google Experience Page utilisera pour évaluer votre UX (user experience). Il s’agit notamment des 3 signaux de convivialité suivants :

  • Le LCP (Largest Contentful Paint),
  • Le FID (First Input Delay),
  • Le CLS (Cumulative Layout Shift).

Le LCP

Cet indicateur mesure la durée de chargement des pages, c’est-à-dire le temps que prend un contenu web pour s’afficher entièrement. Ainsi, pour avoir une bonne UX aux yeux du robot de Google, les sites doivent s’efforcer d’avoir un score LCP inférieur ou égal à 2,5 secondes. Au-delà de cette limite, vous risquez d’être “sanctionné” par l’algorithme du moteur de recherche.

Le FID

Ce paramètre mesure la durée que votre page web met avant de répondre à une action de l’utilisateur. À titre d’exemple, c’est le temps qui s’écoule entre le clic sur un lien et l’ouverture de la page qu’il indexe. Pour offrir une bonne expérience utilisateur, votre site doit être le plus réactif possible, avec un score FID inférieur à 100 millisecondes.

Le CLS

Ce score évalue la stabilité visuelle des pages. Il mesure la fréquence des changements inattendus de la mise en page d’un contenu web lorsqu’un internaute navigue. Pour que votre UX soit au top, vous devez vous efforcer d’avoir un score CLS inférieur à 0,1.

Google Page Experience : nouveaux critères de classement Google

Google Page Experience : nouveaux critères de classement Google

Les autres signaux de convivialité des pages

En plus des nouveaux signaux web dits essentiels, la Google Experience Page prend en compte certains indicateurs de performance existants :

  • Le design Mobile Friendly,
  • La navigation sécurisée,
  • Le protocole HTTPS,
  • L’absence de publicités intrusives.

L’ergonomie sur mobile

Ce facteur mesure le niveau d’adaptabilité des sites web aux différents navigateurs mobiles. C’est l’un des critères les plus importants, puisque les utilisateurs mobiles représentent plus de 51% du trafic internet global. Avec cet indicateur, Google Experience Page vérifie si un site web répond parfaitement à la lecture depuis les différents supports mobiles : tablettes et smartphones.

La navigation sécurisée

Ce signal permet de vérifier si votre site contient un contenu malveillant ou trompeur : un spyware, un cheval de Troie, ou un ver informatique par exemple. Il permet au nouvel algorithme de Google de déterminer si votre site garantit une navigation sécurisée.

Le protocole HTTPS

Longtemps plébiscité par Google, ce facteur est déjà un critère SEO officiel, mais il va prendre un peu plus de poids avec la mise à jour de mai 2021. Ainsi, pour avoir plus de chance d’être bien classé sur le moteur de recherche, votre site doit être diffusé via HTTPS (HyperText Transfer Protocol Secure). Ce protocole de sécurité permet de protéger les données de navigation et les données personnelles des internautes lorsqu’ils utilisent le site.

L’absence de publicités intrusives

L’un des principaux objectifs de Google est de garantir une bonne accessibilité du contenu web à tous les utilisateurs. Pour cela, le nouvel algorithme apportera des fonctionnalités qui évitent les pop-up et autre interstitiels intrusifs. Ces éléments sont réputés pour interrompre la navigation et empêcher l’accès au contenu des pages, ce qui ne garantit pas une bonne expérience utilisateur.

Mise à jour de la Google Experience Page : quel impact sur votre SEO ?

Avec cette nouvelle mise à jour, l’UX deviendra un facteur déterminant dans la manière dont Google valorise les sites sur la toile, à partir de mai 2021. Concrètement, tous les sites web indexés qui ne répondent pas aux critères de classement pris en compte par la Google Page Experience risquent de perdre leur positionnement sur le moteur de recherche.

Dans ce contexte, les critères SEO basés sur l’expertise, l’autorité et la fiabilité (Expertise – Authority – Trust) ne suffiront pas forcément pour gagner la confiance du robot de Google. Pour maintenir votre position dans les SERPs, il faudra également mettre en place une bonne stratégie SXO (search experience optimisation). Pour cela, je vous conseille d’optimiser vos pages pour les différents critères que le nouvel algorithme de Google évalue. En d’autres termes, vous devez optimiser le temps d’affichage de vos pages, améliorer la réactivité du site pendant la navigation et assurer une bonne stabilité visuelle du contenu.

Comment se préparer à la mise à jour Google Page Experience ?

La réadaptation de votre site est désormais nécessaire pour éviter de perdre des positions après le déploiement de la Google Experience Page. Pour réussir, il est important d’avoir une idée précise de l’état de votre site par rapport aux facteurs UX actuels : ergonomie mobile, navigation sécurisée, HTTPS… Pour cela, vous devez réaliser un audit complet pour évaluer les performances du site en ce qui concerne l’expérience utilisateur. Il faudra ensuite mettre en place des actions correctives qui répondent aux signaux web évalués par la Google Experience Page.

Ce travail de réadaptation nécessite une expertise professionnelle qualifiée ainsi que l’utilisation de plusieurs outils techniques SEO. En tant qu’expert SEO, je vous propose un accompagnement personnalisé à chaque étape du processus. N’hésitez donc pas à me contacter pour bénéficier d’une assistance professionnelle sur mesure.