Combien de mots pour un texte optimisé ?

Dans l’univers du référencement naturel, le nombre de mots requis pour l’optimisation d’un texte est souvent un sujet à controverse. Je vous donne tout de suite mon avis sur la question : un texte doit être assez long pour séduire les algorithmes des moteurs de recherche et satisfaire la soif d’information du lecteur. Après une analyse profonde des différents paramètres à considérer, je vous dévoile dans cet article le nombre de mots qu’il faut pour avoir un texte bien optimisé.

Quel est le nombre de mots idéal pour être bien référencé sur Google ?
Quel est le nombre de mots idéal pour être bien référencé sur Google ?

Quelle est la longueur minimale d’un texte optimisé ?

Le moteur de recherche Google n’a jamais fixé un nombre de mots pour optimiser un texte. Vous avez certainement déjà vu des fiches produits très courtes en première position sur les SERPs. Il s’agit là d’une preuve que le roi des moteurs de recherche ne considère pas prioritairement la taille des textes pour classer les pages dans les résultats de recherche. En réalité, Google priorise les textes sémantiquement riches. Vous devriez donc adopter une stratégie de rédaction sémantique pour que vos textes apparaissent dans les premiers résultats des recherches.

Le nombre de mots dépend du contenu du texte

Le nombre de mots d’un texte doit être fonction de son contenu. Concrètement, la longueur d’un texte doit varier en fonction de sa nature et de la thématique abordée. Un internaute qui recherche une paire de chaussures pour femmes veut avoir des informations sur la marque, le talon, la pointure, la couleur et tout ce qui s’y rapporte. Il n’a pas le temps pour lire de longues chaînes de paragraphes. Par contre, une personne qui veut tout savoir sur l’isolation de la toiture par exemple recherche des détails sur le sujet.

Les algorithmes des moteurs de recherche savent désormais reconnaître des textes qui apportent réellement de la valeur aux lecteurs. En réalité, l’importance du contenu dans une stratégie SEO n’est plus à démontrer. Je suis certain que vous serez d’accord avec moi, le nombre de mots d’un article de blog doit être plus élevé que celui d’une fiche produit. Un billet de blog qui aborde un sujet en profondeur peut contenir jusqu’à 800, 1000, 2000, voire 5000 mots ou plus, au moment où une fiche produit peut être très brève.

L’importance des mots-clés

Les mots-clés sont comme des pépites d’or sur Google. Ils font partie des éléments qui justifient la pertinence de votre contenu par rapport à une thématique donnée. Votre texte doit donc contenir le nombre de mots-clés nécessaire pour traiter le sujet de bout en bout. Plus il est long, plus vous avez la possibilité de placer les mots-clés recherchés par Google.

En outre, il existe certains outils ou logiciels conçus pour identifier les mots-clés les plus pertinents pour une requête donnée. En optimisant de façon naturelle votre contenu rédactionnel avec ce nuage de mots-clés pertinents, vous rédigerez un texte avec le nombre idéal de mots.

La qualité du texte prime sur sa quantité

En fin de compte, la taille du texte n’est pas si importante. Focalisez-vous plutôt sur la qualité et la richesse de votre contenu. Votre texte doit être assez complet pour être bien classé par les moteurs de recherche. Vous devez apporter des informations à forte valeur ajoutée et des réponses parfaites aux requêtes des internautes. Cependant, je vous conseille vivement d’éviter le duplicate content au risque de subir une désindexation.

N’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez améliorer votre positionnement sur les SERPs. Nous allons voir ensemble les stratégies appropriées pour élaborer des contenus pertinents, aussi bien pour les robots de Google que pour les lecteurs.


Lire également :

https://josselinleydier.com/seo/champs-lexicaux-referencement/
https://josselinleydier.com/seo/arborescence-site-web/
https://josselinleydier.com/seo/referencement-recherche-vocale/
https://josselinleydier.com/seo/publier-regulierement-du-contenu/