L’importance du HTTPS en SEO

Compte tenu de son objectif de proposer des résultats pertinents sur des sites rapides et sécurisés, Google est de plus en plus sévère envers les sites internet qui n’utilisent pas le HTTPS. Ainsi, depuis quelques années, il est impossible d’avoir un bon référencement naturel sur le moteur de recherche sans utiliser ce protocole de sécurité. Mais qu’est-ce que le HTTPS ? En quoi est-ce important pour votre SEO ? Comment mettre son site en HTTPS ?

Le HTTPS : Quel impact sur le SEO ? Qu'est-ce que c'est ?
Le HTTPS : Quel impact sur le SEO ? Qu’est-ce que c’est ?

HTTPS : qu’est-ce que c’est exactement ?

Le HTTPS (HyperText Transfer Protocol Secure) est la version ultra sécurisée du langage informatique HTTP qui assure les échanges de données entre un serveur et un client. C’est un protocole de transfert hypertextuel sécurisé, issu de la combinaison du HTTP et d’un certificat SSL ou TSL.

Il permet de combler les limites du protocole HTTP qui ne garantit pas la sécurité du transfert de données. Ainsi, contrairement au HTTP, le HTTPS protège les informations échangées entre un site web et un navigateur, grâce à un cryptage dont la clé de chiffrement n’est connue que des deux entités concernées (le serveur et le client). Cela permet d’éviter que les données sensibles soient interceptées par une personne malveillante.

Lire également : Quel est l’impact d’un code de qualité sur le référencement naturel ?

Le HTTPS : un enjeu capital pour votre SEO ?

Aujourd’hui, le HTTPS est d’une importance capitale pour toute stratégie SEO qui se veut efficace. L’utilisation de ce protocole de sécurité impacte doublement votre référencement naturel. D’une part, elle contribue directement à l’optimisation de votre site.

En effet, dès 2017, le HTTPS est devenu un critère officiel que l’algorithme de Google recherche pour positionner les sites dans les SERP. Ainsi, les sites internet protégés par un certificat SSL ont plus de chances d’être optimisés pour le moteur de recherche. L’utilisation d’un certificat ssl est donc une bonne pratique, à considérer dans la gestion de vos URLs.

Par ailleurs, l’utilisation du HTTPS contribue à l’amélioration de votre UX (l’expérience utilisateur). En effet, lorsque votre site est sécurisé, il permet de gagner la confiance de Google, mais aussi celles des internautes. Ces derniers ont l’assurance que leurs données personnelles (email, mot de passe, numéro de carte bancaire) seront protégées lorsqu’ils navigueront sur les pages de votre site. Ils seront donc plus enclins à y passer du temps, ce qui permet de faire chuter votre taux de rebond, un point essentiel pour avoir un bon référencement naturel.

Cela reste un facteur mineur dans le référencement de votre site. Il faut décider de passer en https pour ses visiteurs et non pas pour le référencement. Surtout que le https peut réduire légèrement la vitesse d’affichage de vos pages.

Comment passer en HTTPS ?

S’il est important de sécuriser son site pour avoir un bon positionnement sur les moteurs de recherche, il faut savoir que le passage du HTTP au HTTPS est une opération complexe. Il s’agit d’un processus technique qui se déroule en plusieurs étapes. Pour réussir, vous devez :

  • sauvegarder votre site web en créant un backup ;
  • acheter et installer votre certificat SSL selon la nature de votre site internet (blog, site vitrine, site e-commerce) ;
  • mettre en place des redirections 301 via les fichiers .htaccess ;
  • tester la qualité de l’implémentation du SSL avant de mettre votre site en ligne.

Cette opération requiert des compétences professionnelles et une bonne maîtrise des techniques employées. Pour éviter les erreurs, je vous recommande de vous faire accompagner pour un positionnement optimal.

En résumé, il est impossible de passer à côté du protocole HTTPS si l’on souhaite conserver ou améliorer ses performances SEO. Bien qu’il puisse légèrement détériorer la performance de votre site, le HTTPS est un gage de fiabilité et de crédibilité pour vos visiteurs. Il parait difficile de s’en passer de nos jours, surtout pour les sites e-commerce.


Lire aussi : Quels sont les KPI du SEO ?