Le Mobile First

Aujourd’hui, pour satisfaire convenablement la demande des internautes, les sites web doivent être adaptés à une utilisation sur mobile. En 2021, la navigation sur mobile devrait atteindre 61 % du trafic Internet mondial, contre 54 % en 2019. Face à ce changement progressif des habitudes des internautes, un nouveau concept a vu le jour : le Mobile First. Que signifie exactement ce concept ? A-t-il un impact sur le positionnement d’un site ? Quelles différences sur le code ? Je vous invite à découvrir les réponses dans cet article.

Mobile First : Une nouvelle approche du Web design
Mobile First : Une nouvelle approche du Web design

Le concept Mobile First : qu’est-ce que c’est ?

Le concept Mobile First consiste à optimiser en priorité un site web pour les terminaux mobiles. Autrement dit, pour concevoir une plateforme, on se focalise sur le responsive design, mais en accordant la priorité aux écrans de petite taille.

Jusqu’à un passé récent, les développeurs web et programmeurs priorisaient la version deskstop des sites, car Google se basait sur elle pour juger et noter les pages. Les versions mobiles étaient donc reléguées au second plan. Mais, depuis 2016, date de lancement du concept Mobile First, le moteur de recherche a décidé de fixer de nouvelles priorités en privilégiant la version mobile. Ce concept a évidemment des répercussions sur l’architecture des plateformes.

Comment mettre en œuvre le concept du Mobile First ?

Pour mettre en pratique le concept du Mobile First, il faut se focaliser sur l’essentiel, supprimer la programmation superflue afin de gagner du temps. Cela se fait en plusieurs étapes, à savoir :

  • Construire d’abord le site mobile puis l’adapter progressivement aux ordinateurs ;
  • Créer un tableau de bord spécifique aux smartphones ;
  • Utiliser des outils techniques dédiés aux smartphones ;
  • Réaliser des tests d’ergonomie et d’AB Testing dédiés aux mobiles…

Le concept Mobile First et la notion de convivialité d’une page web

Mettre en œuvre le Mobile First permet d’attirer les visiteurs sur sa page et de gagner en visibilité. Cependant, les internautes ont également d’autres exigences qui s’articulent autour de la notion de convivialité d’une page web. De quoi s’agit-il ?

La navigation sur votre site web doit être facile de telle sorte qu’un novice puisse facilement s’y retrouver. Il faut réussir à capter l’attention du visiteur en moins de 10 secondes, sinon il ira voir ailleurs. Pour cela, il est conseillé de créer une interface Mobile Friendly. Comment ça marche ? Il suffit de faciliter l’accès rapide à l’information et de créer des contenus clairs, faciles à comprendre.

On pensera également à développer la plateforme avec un code source léger. Il faut aussi supprimer les images trop lourdes et les fonctions inutiles. Enfin, pour avoir une page conviviale, le mieux est d’abandonner le langage JavaScript pour développer les pages directement en HTML5.

Mobile Friendly et optimisation SEO

L’objectif de Google est d’offrir la meilleure expérience possible aux internautes. Pour cela, les sites web doivent être compatibles avec les appareils mobiles pour être bien référencés. En d’autres termes, pour avoir un meilleur positionnement dans ses résultats de recherche, Google exige d’avoir un site « mobile friendly », optimisé pour mobile. C’est donc un critère important du référencement naturel.

La majorité des requêtes au niveau mondial sont faites sur smartphones. Cette tendance s’accélère et s’accentue avec la prolifération des écrans de petite taille. Pour cela, les sites web doivent être optimisés pour les smartphones.