L’importance du contenu dans le SEO

Le référencement naturel (SEO) est une approche marketing qui vous permet d’être bien positionné sur les moteurs de recherche en ce qui concerne les requêtes relatives à votre activité. Il prend en compte plusieurs paramètres, dont la base est le contenu. Ce dernier est indispensable pour améliorer le référencement de son site internet. Je rappelle qu’il n’y a que 2 leviers en SEO : Le contenu et le lien (backlink).

La phrase « le contenu est roi » n’a jamais eu plus de sens qu’aujourd’hui, où les pratiques en matière de rédaction de contenus ont considérablement évolué. Pour un SEO de qualité, vous devez accorder une place de choix au contenu et tenir compte de toutes les exigences qu’il entraîne pour bien se positionner dans les SERP. Votre contenu devra être publié sur un site propre, avec une optimisation on-site bien réalisée.

Quelle est l'importance du contenu dans le SEO ?
Quelle est l’importance du contenu dans le SEO ?

L’importance du champ lexical dans la rédaction de contenus SEO

Un SEO bien élaboré se base sur l’utilisation d’un champ lexical adapté à la thématique abordée. Cela est essentiel pour un contenu pertinent qui répond aux attentes de Google et des internautes. C’est pourquoi j’ai jugé opportun de vous parler du champ lexical et d’aborder son importance.

Le champ lexical, c’est quoi ?

En SEO comme en littérature, le champ lexical n’est rien d’autre que l’ensemble des mots et expressions associés à un sujet déterminé. C’est un vaste grenier de mots liés à la thématique que vous abordez dans un contenu. Il ne doit pas être confondu avec le champ sémantique qui concerne l’ensemble des sens que peut prendre un même terme. Le champ lexical reflète l’ensemble des mots d’un même thème (ex. : SEO, SEA, rédaction, contenu, ranking et référencement font partie du même champ lexical).

Dans l’univers de la rédaction web et du SEO plus précisément, le champ lexical permet en fait d’enrichir le vocabulaire de vos contenus. Il s’avère indispensable pour des contenus de qualité qui privilégient la logique et la compréhension pour le lecteur, ce à quoi les algorithmes de Google sont également sensibles.

Bien travailler sur son contenu web, en utilisant les bons champs lexicaux va également vous aider pour vous positionner sur les recherches vocales.

Comment optimiser le champ lexical de vos contenus ?

Pour définir les champs lexicaux à associer à chaque contenu, vous devez d’abord comprendre comment fonctionnent les moteurs de recherche et plus précisément Google qui trône loin devant les autres. Leur fonctionnement est axé sur des logiciels intelligents, paramétrés de manière à s’adapter aux mots-clés de longue traîne. Aujourd’hui, ce savoir-faire s’est encore davantage peaufiné, avec des algorithmes très performants.

Compte tenu de cela, il devient nécessaire de donner de la pertinence à vos contenus. Or, cela ne saurait être possible sans un champ lexical adapté. Pour parvenir à votre objectif, j’estime que l’idéal est de créer votre champ lexical SEO avant la conception de votre site ou de votre texte. Alors, vous pourrez concevoir vos pages en vous basant sur ces mots de même famille que vous avez choisis.

La définition du champ lexical revient à lister les mots et expressions caractéristiques de votre secteur d’activité. Peu importe le nombre de mots et expressions que vous identifiez, cela ne pose aucun problème, étant donné que vous aborderez des thématiques diverses sur vos pages.

Le plus important est de catégoriser ces notions que vous venez d’identifier, afin qu’elles se prêtent au sujet. De fait, la richesse d’un texte est basée sur la variété du vocabulaire et sur l’utilisation d’un champ lexical aussi large que possible. Les robots de Google seront alors à même d’analyser les termes du texte pour ensuite bien positionner votre site.

Il existe justement des outils d’aide à la rédaction SEO. Ce sont des alternatives à la recherche manuelle du champ lexical.

Le contenu web et son importance dans le SEO

Les outils d’aide à la rédaction SEO

Il en existe plusieurs, chacun ayant un rôle spécifique pour accompagner la rédaction et l’optimiser pour le référencement naturel du site.

L’outil 1.fr

1.fr est un outil sémantique qui vous permet de bien écrire pour le web. Indispensable pour le rédacteur web ou le consultant SEO, il vous aide à trouver le sujet de votre prochain article, en vous faisant des propositions qui tiennent compte des intentions de recherche de l’internaute.

Ses principales fonctionnalités sont : l’optimisation de contenu, l’analyse du champ sémantique, les recommandations et idées. Je l’utilise pour optimiser la pertinence et la qualité des contenus, lesquels répondent alors aux exigences du référencement.

Dans son fonctionnement, 1.fr analyse vos contenus en simulant le comportement des algorithmes de Google. Il explore votre article dans son ensemble, étudie votre logique et identifie les éventuels « hors sujets ». Son analyse tient aussi compte des autres contenus sur la toile.

Il procède même à une comparaison, afin d’en évaluer la qualité, la pertinence et éventuellement la popularité. L’idée est de déterminer si le vocabulaire utilisé est suffisamment riche pour capter l’attention de Google.

YourTextGuru

YourTextGuru est aussi un outil indispensable à la rédaction web. Il s’agit d’un outil d’aide à la rédaction de contenus qui vous permet d’avoir un meilleur référencement sur les moteurs de recherche.

Cet outil dispose d’un algorithme, lequel lui permet de dresser les mots et expressions clés les plus populaires en partant d’un mot-clé initial. Ainsi, vous avez de nombreux mots-clés pertinents avec lesquels enrichir vos contenus.

En outre, YourTextGuru est aussi précieux à cause de l’aide qu’il apporte à la création de briefs pour les rédacteurs web, en s’inspirant d’une seule requête, mais leur format et les mots parfois hors sujet nécessitent l’intervention d’un consultant SEO pour les rendre plus pertinents. Grâce à cet outil, il est alors possible de rédiger des articles qualitatifs pour Google et les internautes.

La rédaction de contenu web, comment rédiger pour le web ?
La rédaction de contenu web, comment rédiger pour le web ?

Quel est l’intérêt de publier régulièrement de nouveaux articles ?

La régularité de vos publications d’articles est aussi un facteur déterminant pour votre référencement auprès des moteurs de recherche. Cela vous permet de nourrir votre communauté en contenus, ainsi que les curieux qui ont peut-être eu vent de vos prouesses dans votre secteur d’activité. C’est également un bon moyen de montrer à Google que votre site est actif. Je considère la publication régulière d’articles comme une nécessité pour plusieurs raisons.

Être présent sur les mots-clés de votre activité

La publication fréquente d’articles vous permet en effet d’être toujours très présent sur les mots-clés en rapport avec votre activité. Le contenu demeure la solution la plus simple et la plus naturelle pour que votre site avance ou régresse dans le classement des moteurs de recherche. C’est d’ailleurs le langage que Google et les autres moteurs de recherche comprennent le mieux.

Non seulement ils arrivent à lire et à comprendre le contenu d’une page, mais ils arrivent à déterminer aussi le mot-clé que vous privilégiez, que vous mettez en valeur. Ils n’ont pas cette même efficacité vis-à-vis des images par exemple.

Il vous faudra également mesurer les performances SEO de votre site afin de valider que votre stratégie est bonne.

L’amélioration de la reconnaissance sémantique de votre site

Lorsque vous publiez régulièrement du contenu sur un sujet donné, l’interprétation qu’en fait un moteur de recherche est facilitée. Plus vous publiez de contenus, plus votre crédibilité se renforce.

Plus vous ferez des publications relatives à une thématique donnée, plus Google vous considérera comme une source fiable traitant de cette thématique de façon régulière. Et cela est de bon augure pour votre campagne de référencement naturel afin de vous positionner idéalement dans les résultats des moteurs de recherche.

Le fait de publier régulièrement vous permet également de développer un champ lexical de plus en plus riche autour d’un sujet. Votre référencement en sera impacté positivement de façon durable.

Quelles autres raisons motivent la publication fréquente de contenus ?

Outre les arguments que je viens d’avancer, je pense aussi que la publication d’articles à un rythme soutenu vous permet :

  • D’améliorer l’expérience utilisateur de votre site via les liens internes ;
  • Des prises en compte rapides de vos modifications de pages.

Si vous vous demandez peut-être à quelle fréquence publier des articles, je peux vous dire qu’il n’y a pas de réponse précise. Ayez juste à l’idée que plus vous publiez, plus cela vous donne de la crédibilité et un meilleur positionnement sur Google. La régularité n’occulte pas la qualité toutefois.

Quid de l’importance du cocon sémantique pour vos contenus ?

Le cocon sémantique apporte une réelle plus-value en matière de référencement. Inspiré du siloing, le cocon sémantique est une méthode de maillage interne de pages sur un même site web. Il fait avancer une page cible via des pages de bas échelons, en privilégiant les liens.

Plus concrètement, il consiste à isoler les pages orientées sur la même thématique en créant un lien entre elles, tout en poussant une page cible en rapport avec un mot-clé pertinent. Idéalement, les silos ne doivent pas être mélangés entre eux, à raison d’une thématique par silo. En procédant ainsi, vous vous démarquez auprès de Google comme présentant un niveau d’expertise supérieure.

Pour une grande majorité de référenceurs et de rédacteurs web, le cocon sémantique à des incidences positives indéniables sur le référencement naturel de votre site. Deux conditions sont toutefois nécessaires à de tels résultats :

  • Vous devez maîtriser l’architecture et le fonctionnement des cocons sémantiques (cela suppose le respect des règles qui les gouvernent) ;
  • Être en mesure d’adapter cette technique à vos besoins personnels, sachant que chaque site est unique en son genre.

Le principal objectif du cocon sémantique est de fournir une page cible en jus SEO, en misant sur un maillage interne efficace. De fait, lorsque des liens sont contextualisés entre deux pages proches d’un point de vue sémantique, ils sont plus à même de vous apporter des résultats pertinents.

Il existe des outils pour faire l’audit de votre site, notamment sur sa structure. Vous verrez rapidement si votre contenu sémantique a été bien réalisé.

contenu et seo

Comment trouver des sujets et le nombre de mots idéal pour ranker une page ?

Ici, j’aborderai les techniques pour trouver les sujets que vous traiterez dans vos contenus et le nombre de mots nécessaire pour que votre texte soit bien référencé et optimisé.

Les astuces pour créer du contenu qui rank en première page

Contrairement à ce que vous pouvez imaginer, il est bien possible de vous inspirer de vos anciens sujets pour écrire de nouveaux sujets qui soient tout aussi intéressants. Il suffit pour cela de prendre du recul et de porter un regard nouveau sur vos anciens sujets. À cela, vous ajouterez un tantinet d’imagination et vous serez surpris de voir combien de nouvelles thématiques vous pourrez rédiger.

Outre cela, vous pouvez parcourir les sites concurrents, les plateformes qui abordent les mêmes sujets que vous. Inévitablement, vous ferez des découvertes qui vont vous inspirer. Il ne s’agit pas de les plagier mais de s’inspirer. Au contraire, vous pouvez, à partir de l’une de leurs thématiques, aborder un sujet sous un autre angle. Vous avez ainsi la possibilité de relever les limites de leurs propres textes que vous allez ensuite peaufiner à travers un ou plusieurs autres articles plus complets ou répondant à des questions que vos concurrents n’ont pas abordées.

Les avis et commentaires des internautes peuvent vous orienter vers des sujets intéressants. Par exemple, un internaute qui émet son avis sur un de vos contenus vous encourage à aborder un autre aspect du sujet qu’il estime aussi important. Cela peut vous permettre d’élargir votre communauté, votre audience. En dehors de ces options, il existe des outils qui vous aident à identifier des thématiques pertinentes en rapport avec votre activité et bénéfiques pour votre SEO.

La longueur idéale d’un contenu bien référencé

Le nombre de mots ou la longueur idéale pour un contenu dépend du type de contenu dont il est question. Si vous êtes dans le e-commerce par exemple, vous êtes appelé à rédiger régulièrement des fiches produits. Une fiche produit a pour but de bien référencer votre site, d’améliorer l’expérience client et surtout de vendre vos produits. Elle ne doit pas dépasser 300 mots.

S’agissant d’un article de blog, il doit à minima faire 500 mots. Mais je vous conseille d’aller au-delà, avec 800 mots ou plus par exemple. Bien sûr, la qualité reste de rigueur. Pour ce qui concerne un livre blanc par exemple, il n’y a pas de longueur limite. Toutefois, je vous suggère de tutoyer les 5 000 mots, pour qu’il soit assez riche et fiable. Pour une simple page web, 300 mots suffiront.

Qu’en est-il du duplicate content alors ?

Vous vous doutez bien que le duplicate content fait partie des choses qui rebutent Google. Le plagiat ou duplicate content est un contenu qui apparaît de manière identique sur deux sites distincts (ayant des URL différentes). Il en est de même lorsqu’un article apparaît en double sur un même site. Il fait régulièrement l’objet de sanctions algorithmiques de la part de Google Panda.

Pour que votre site soit bien référencé et que vos contenus soient fiables, il va sans dire que vous devez absolument éviter le plagiat. Il existe des outils qui vous permettent de détecter rapidement le contenu dupliqué externe comme interne. Certaines versions sont gratuites, mais elles montrent assez tôt leurs limites. Je suggère donc l’utilisation des versions payantes.

Que faire après ?

Une fois votre contenu réalisé et publié sur un site internet propre et bien optimisé, vous devrez le « pousser » avec des backlinks. Vous trouverez sur ce site de nombreux conseils pour réaliser un netlinking puissant et pertinent. Le lien est le levier le plus puissant, celui qui fait la différence à contenu égal entre deux sites internet.